Rechercher

Comment aller au-delà de la peur financière dans une reconversion professionnelle?

Dernière mise à jour : 7 juin


Reconversion et peur financière
Reconversion et peur financière

Et si je ne trouve pas de clients? Et si je n’arrive pas à vivre de mon activité? Ces deux phrases sont celles que j’entends le plus souvent dans un accompagnement au changement de vie professionnelle

La peur financière, si vous vous apprêtez à passer du salariat à l’entreprenariat est le frein majeur à une reconversion professionnelle.


Comment contrôler cette peur, qui parfois paralysante nous laisse dans l’inaction pendant des années?


Un travail sur la confiance en soi ou son rapport à l’argent peut-être intéressant lorsque l'on parle de peur financière. Mais si ces éléments relèvent plutôt d’un accompagnement individualisé et sur la durée, il existe aussi quelques méthodes que vous pouvez mettre en place plus rapidement.

Comment fonctionne la peur?

Avant de vouloir résoudre une peur, il est nécessaire de la comprendre. La peur apparait lorsque vous vous apprêtez à sortir de votre zone de confort et à entrer dans une zone inconnue. Celle-ci représentera ainsi une menace pour votre cerveau qui va alors s’agiter et vous envoyer des pensées négatives, des doutes etc.

Comment gérer la peur?


La peur grandit lorsque vous n’avez pas de réponses précises ou concrètes à vos questions. Pour calmer vos peur, la précision sera un élément essentiel. On préfèrera alors des phrases du type « J’ai besoin de gagner 2000 euros par mois à partir du 6ème mois de mon activité » à « Et si n’arrive pas à gagner d’argent ». Ajouter des chiffres vous permettra de mieux visualiser la situation et de savoir exactement vers quoi vous devez avancer.

La notion de « pourquoi »


Pourquoi se reconvertir
Pourquoi se reconvertir

Avant de vous lancer dans votre nouvelle aventure professionnelle, avez-vous identifier les raisons qui vous poussent aujourd’hui vers cette voie? Quels sont les éléments qui vous anime intérieurement pour vous lancer dans cette reconversion?


Identifier votre « pourquoi » est l’élément majeur de votre changement de vie professionnelle. Votre « pourquoi » est votre motivation. C’est vers lui que vous allez pouvoir vous tourner dans les moments de doutes ou lorsqu’un obstacle vous barrera la route. On dit que nous sommes capables de déplacer des montagnes lorsque quelque chose nous tient à coeur; J’en suis persuadée.

Pour effectuer un changement de vie professionnelle vous allez inévitablement devoir bousculer votre quotidien que ce soit en faisant moins de dépenses ou en réduisant votre temps libre pour vous consacrer à votre projet. Un changement important ne peut avoir lieu en gardant intact ce que vous avez aujourd’hui.


C’est ici que la notion de « pourquoi » prend tout son sens. Si vous avez réalisé un important travail d’introspection et que votre pourquoi est solide et aligné avec qui vous êtes, changer vos habitudes ne sera plus vu comme un sacrifice mais plutôt comme un moyen de vous faire avancer vers la vie qui vous ressemble.

La planification de votre projet


La reconversion professionnelle comme tout projet doit se planifier. Que ce soit pour vous donner une idée des taches qui vous attendent, assurer votre progression, ou vous rassurer, la planification est un élément important de votre changement de vie pro.


Comme tout projet, la reconversion est composée de votre vision (vers quoi allez vous?, pas seulement le métier mais vers quelle vie avez-vous envie d’aller) des objectifs à remplir par mois ou trimestre et les taches hebdomadaire qui vont vous permettre d’atteindre ces objectifs.


Une reconversion est composée d’une méthode de travail de manière à avancer le plus rapidement possible et éviter les pertes de temps et d’argent. Il est par exemple inutile de vous focaliser sur une peur financière si vous n’avez pas encore identifier la voie vers laquelle vous souhaitez vous lancer. Une reconversion demande beaucoup d’énergie. Savoir éviter les éparpillements est important.



Définir son projet de vie professionnelle dès maintenant


Pour calculer le budget de votre reconversion, je vous invite par exemple à diviser vos dépenses en 3 catégories - Dépenses non-négociables (loyer, crédit..), dépenses nécessaires (facture de téléphone, nourriture) et dépenses superflues (les restaurants plusieurs fois par semaine, les vêtements…). Poser ces éléments sur une feuille va vous permettre d’obtenir une vision claire et de ne plus rester dans le flou face à la question « comment je vais faire pour vivre »


Vous pouvez faire la même chose avec la notion de temps. Combien de temps avez-vous de disponible par semaine pour vous consacrer à votre nouveau projet professionnel? En fonction de votre situation personnelle votre reconversion pourra prendre plus ou moins de temps. Ce n’est pas l’important à ce stade, il est plus bénéfique de se concentrer sur comment avancer régulièrement plutôt que comment aller vite.



Les aides à la reconversion


L'aide à la reconversion professionnelle
L'aide à la reconversion professionnelle

Plusieurs aides sont mises à votre disposition par le gouvernent français. Celles-ci peuvent vous aider à mieux vivre votre reconversion et éviter le stress financier.

Pour la formation

  • Congé de formation financé par le Fongecif qui vous offre une opportunité de maintenir votre salaire

  • le CPF que je ne présente plus et qui peut vous aider à financer vos formations

  • Les budgets formation de votre entreprise. Ceci n’est pas proposé par toutes les entreprises mais il peut être intéressant de vous renseigner auprès de votre service RH pour voir si un tel budget est disponible et sous quelles conditions

  • Pole emploi si vous êtes aujourd’hui demandeur d’emploi.

Pour entamer votre reconversion

  • Le congé de création d’entreprise qui vous permet de quitter l’entreprise pendant deux ans pour créer votre projet. Si celui ci ne marche pas après deux ans vous pouvez réintégrer l’entreprise. Il peut être considéré comme un « filet de sécurité ». Ce congé peut être pris à temps partiel si vous avez besoin de conserver un revenu

  • Le congé sabbatique de 11 mois mais celui-ci sans revenu. Avec là encore la possibilité de réintégrer l’entreprise dans le cas ou pour une raison x ou y votre reconversion n’a pas fonctionné comme vous l’auriez souhaité. Il peut aussi être intéressant pour vous permettre de tester le statut d’entrepreneur si vous avez toujours été salarié.e auparavant.

  • La rupture conventionnelle qui vous permet de vous constituer un capital de départ et d’ouvrir vos droits au chômage

  • La démission-reconversion. Ceci vous permettra de conserver vos droits au chômage même si vous démissionnez. Vous devez cependant remplir plusieurs critères: 5 ans d’activité, CDI privé, avoir un projet solide et concret

  • Les indemnités chômage qui peuvent être versées soit tous les mois soit en une seule fois si vous avez besoin d’un capital de départ.

Dépasser sa peur financière est tout à fait faisable. Elle ne disparaitra peut-être pas totalement mais l’essentiel sera de la ramener à un niveau acceptable pour vous de manière à ne pas vous laisser dans l’inaction.


🎧 Ecouter le podcast


 

La newsletter 🌟🌟🌟🌟🌟 pour concrétiser votre reconversion

Uniquement 2 fois par mois

  • Des astuces pour mieux vivre votre reconversion

  • Des conseils bien-être au travail

  • Mes découvertes podcast, lectures, histoires inspirantes pour vous aider dans votre cheminement


Charlène Geffroy

Nous avons tous un potentiel au fond de nous qui ne demande qu'à être révélé ! J'accompagne les cadres qui ne se sentent pas à leur place, à redonner du sens à leur carrière en les aidant à trouver leur voie, explorer d'autres pistes, changer de métier, sortir des chemins conventionnels et avancer vers la vie qui leur ressemble.

Référencé par



Suivre sur les réseaux



Ce contenu vous a plu, Partagez le