Rechercher

Comment vaincre la peur de l’échec dans une reconversion professionnelle

Dernière mise à jour : 1 févr.


Vaincre ses peurs dans une reconversion professionnelle
la peur de l'échec

« Je ne serai jamais capable de », « je ne réussirai pas » la peur de l’échec apparait lorsque des personnes doutes de leurs capacités. Une fois cette peur installée, l’action n’est plus possible et vous vous retrouverez même à vous auto-convaincre que votre situation actuelle n’est pas si mal même si au fond vous savez qu’elle n’est pas celle que vous souhaitez. La peur de l’échec souvent couplée à la peur du regard des autres est un cocktail explosif pour rester dans l’inaction et pour détruire l’estime de soi.


D’où vient la peur de l’échec ?



gérer sa peur de l'échec
La peur de l'échec

La peur de l’échec découle de l’anxiété ressentie face à une critique négative par rapport à une action que vous souhaitez entreprendre. Un échec passé, une pression forte de l’entourage, peu de soutien, sortir de sa zone de confort, une faible estime de soi peuvent être à l’origine de la peur de l’échec.



Comment vaincre la peur de l’échec ?


Vaincre la peur de l’échec demande un travail de fond sur soi. Une bonne connaissance de soi et une analyse de notre parcours passé sont essentiels.

La meilleure façon de surmonter la peur de l’échec est d’augmenter sa confiance en soi.


La confiance en soi est le sujet le plus souvent abordé en coaching. Les personnes ayant naturellement confiance en elles sont en minorité. La plupart d’entre nous (je m’inclus ici) avons une tendance naturelle à nous sous-estimer, à ne pas avoir confiance en nos compétences ; en tout cas de prime abord. Une fois que vous avez pris conscience de cette petite voix qui vous dévalorise, il est plus facile de la contrôler et de diminuer son impact sur vous. Plus bas je vous donne un exercice à réaliser si vous êtes victime de cette petite voix saboteuse.




Comment je travaille sur ma peur de l’échec ?

Les peurs et la transition professionnelle
vaincre sa peur de l'échec

1. Faire taire cette petite voix saboteuse


Si vous êtes victime de cette voix saboteuse je vous invite à essayer un « drôle » d’ exercice basé sur la PNL (programmation neuro-linguistique)


1. Installez-vous confortablement et fermez les yeux

2. Identifiez cette petite voix qui vous parle, à quoi ressemble-t-elle?, ou se trouve-t-elle ?

3. Baissez le volume de cette voix

4. Donnez-lui un accent, changez sa localisation (si elle vous parlait à l’oreille, mettez-là dans une autre partie de votre corps)

5. Observez les différences


La partie critique ne va pas disparaitre, vous continuerez à entendre cette petite voix, cependant en modifiant son timbre, sa localisation, vous ne serez plus affecté de la même manière et vous pourrez décider si ce qu’elle vous raconte est pertinent ou non.


2. La prise de recul


Comme vous, j’ai vécu des échecs que ce soit d’ordre personnel ou professionnel. Sur le moment le fait de ne pas avoir réussi à obtenir ce que je désirai provoquait un sentiment de mal être et de frustration. Finalement et sans surprise avec le recul je me rends compte comment ces échecs m’ont été bénéfiques et comment ils m’ont apporté quelque chose d’encore plus grand. Je crois fermement au fait de ne pas forcer les choses, qu’il y a toujours une bonne raison à ce qui arrive ou n’arrive pas vers vous. Chaque événement positif ou négatif vous apportera toujours quelque chose qui vous fera grandir.


Si vous n’essayez rien vous ne pourrez rien réussir.


3. Définir ses objectifs et son plan d’action


La meilleure façon d’échouer est de ne pas savoir vraiment ou vous allez et surtout comment vous allez y aller. En vous créant des objectifs spécifiques d’évolution ainsi que des actions précises à réaliser afin d’atteindre votre but, vous aurez un plan clair et ceci vous permettra de mieux visualiser les résultats que vous allez atteindre.


4. La connaissance de soi


Identifiez vos talents, vos compétences, vos succès, des moments de votre vie ou vous avez réussi / ou vous avez géré des moments difficiles, comment vous en êtes-vous sorti ? Revisitez ces éléments régulièrement lorsque vous sentez la peur vous gagner. Cela permettra de reconstruire votre confiance en soi



Vous échouez et alors ?


Pour finir je vous invite à vous questionner sur la pire chose qui puisse arriver si vous échouez (vous savez ce scénario catastrophe auquel vous pensez quand vous commencez à douter) et puis à redevenir plus réaliste et à penser à ce qui pourrait se passer réalistiquement.


« Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d’oser les tenter »
Bernard Werber

Vos peurs vous empêchent d'avancer, découvrez comment je peux vous aider à les dépasser


 

La newsletter 🌟🌟🌟🌟🌟 pour concrétiser votre reconversion

Uniquement 2 fois par mois

  • Des astuces pour mieux vivre votre reconversion

  • Des conseils bien-être au travail

  • Mes découvertes podcast, lectures, histoires inspirantes pour vous aider dans votre cheminement


Charlène Geffroy

Nous avons tous un potentiel au fond de nous qui ne demande qu'à être révélé ! J'accompagne les cadres qui ne se sentent pas à leur place, à redonner du sens à leur carrière en les aidant à trouver leur voie, explorer d'autres pistes, changer de métier, sortir des chemins conventionnels et avancer vers la vie qui leur ressemble.

Référencé par



Suivre sur les réseaux



Ce contenu vous a plu, Partagez le